Valoriser

L’idée d’un livret de compétences des jeunes a été formulée dans le Livre vert pour la jeunesse, rendu par Martin Hirsch en juillet 2009. Ses principes ont ensuite été définis dans la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle. Il s’inscrit comme un élément d’appréciation pour l’ensemble de la scolarité d’un élève. Il permet d’évaluer les compétences scolaires et extra-scolaires acquises par les jeunes et, dans une perspective de réussite, de les aider dans leur parcours personnel. A la rentrée 2010, le livret était déjà testé par 16 000 élèves répartis dans 164 établissements scolaires ayant répondu à un appel à projets lancé par le ministère de la Jeunesse et des Solidarités actives qui prévoit un élargissement de l’expérimentation dès la rentrée 2011.

Le livret est en ligne sur Internet, rempli par le jeune et géré en lien avec l’Onisep. Il est également intégré au système d’information des rectorats et des établissements de l’Éducation nationale. Il est composé de sept compétences validant l’acquisition du socle commun, de l’école primaire à la fin de la scolarité obligatoire. Les compétences six et sept intitulées "Compétences sociales et civiques" et "Autonomie et initiative" permettent quant à elles de valoriser des compétences acquises au-delà du cadre scolaire tel que les engagements pris dans le cadre associatif.