Valoriser

Le principe de la VAE repose sur le fait que le demandeur a acquis, grâce à son expérience en tant que bénévole, les compétences et les connaissances théoriques et pratiques requises pour obtenir sans formation, le diplôme visé. Elle s’applique à l’ensemble des diplômes et titres à finalité professionnelle, ainsi qu’aux Certificats de qualification délivrés par les branches professionnelles.

La VAE est ouverte à toute personne quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée ou bénévole. Selon la loi de Modernisation Sociale n° 2002-73 du 17 janvier 2002, « toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification ».

Mais la VAE n’est pas une conversion automatique de l’expérience en diplôme. C’est une démarche individuelle et volontaire qui implique une procédure permettant de faire valider les compétences techniques, pédagogiques, d’organisation et de gestion.

Pour faire la différence : La VAE est une démarche personnelle qui demande une forte motivation et une véritable implication. Elle exige de respecter un cadre précis, souvent synonyme de parcours du combattant. C’est pourquoi, pour valoriser au mieux les activités des bénévoles, l’AVE propose à chacun de ses volontaires une aide dans la compréhension des dispositifs, la constitution de son dossier et un suivi adapté au profil et aux missions effectuées.