S'engager

Les bénévoles ne disposent d’aucun statut fiscal privilégié, mais ils peuvent bénéficier de la réduction d’impôts pour les frais qu’ils engagent personnellement dans le cadre de leur activité associative, à condition de renoncer expressément à leur remboursement par l’association.

Ainsi, si l’association ne rembourse pas les frais engagés, ceux-ci sont considérés par les services fiscaux comme un don et ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 66 % de son montant dans la limite de 20 % du revenu imposable. Dans ce cas, l’association doit donner obligatoirement un reçu de don au bénévole.

Cela est notamment le cas pour les frais kilométriques qui ouvrent droit à une déduction fiscale calculée sur la base de 0,302 € au kilomètre, quelle que soit la puissance fiscale de l’automobile utilisée.