Nous connaître

En France, des millions d’hommes et de femmes participent activement au développement de leurs communautés grâce à leur engagement associatif. Certains font du bénévolat ou du volontariat en service civique, d’autres encore optent pour le militantisme, mais partant du constat que cette implication citoyenne si utile à notre société demeure insuffisamment reconnue et encouragée l’AVE s’est fixé pour mission de :

  • Valoriser et promouvoir l’engagement sous toutes ses formes ;
  • Mettre en relation personnes et structures d’accueil afin qu’elles puissent développer des projets communs au service de la collectivité ;
  • Analyser les évolutions du mouvement associatif afin d’élaborer des outils et des propositions pour améliorer les pratiques des acteurs et les politiques des pouvoirs publics ;
  • Conseiller les acteurs du secteur associatif.

Premières victoires

Depuis sa création l’AVE a porté une série de gestes concrets tels que la création de liens de communication étroits avec les instances gouvernementales, la promotion de l’engagement par des campagnes se sensibilisation auprès du grands public (affiches, tracts…), l’organisation de colloques et de groupes de travail sur des sujets clés de la vie associative ou encore la création d’un Prix visant à encourager l’action des entreprises en faveur du bénévolat.

Grâce à ses différentes actions, nous avons pu nous réjouir, quelques mois seulement après leur publication de recevoir un écho favorable à certaines propositions de l’AVE qui étaient déjà reprises et mises en place par le gouvernement, telles que :

• la création d’unités dans le parcours universitaire pour valoriser l’expérience acquise lors de missions de service civique,

• des partenariats nationaux entre le Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative et de grandes entreprises qui s’engagent à mieux prendre en compte l’expérience bénévole lors du recrutement,

• le décret du 24 août 2011, relatif à la valorisation du service civique dans les formations post-baccalauréat.
Ces retours encourageants doivent donc être une motivation d’autant plus forte pour les futures actions à mener ensemble, en faveur de l’engagement associatif et citoyen.

L’AVE s’intéresse ainsi aux enjeux liés aux politiques publiques afin de faire entendre la voix et les préoccupations de tous les acteurs du bénévolat en France. Notre rôle consiste à agir comme une passerelle entre tous ceux qui œuvrent au sein du secteur bénévole, qu’il s’agisse des structures d’accueil, des bénévoles eux-mêmes ou des responsables politiques. Nous tenons à nous assurer que la question du bénévolat et du volontariat est dûment prise en compte dans le cadre de toutes les discussions sur les politiques de la vie associative pour que les gouvernements et les institutions publiques soient conscients du rôle essentiel que joue le bénévolat dans notre société.

Car au-delà de l’investissement moral et du don de soi, l’engagement bénévole est essentiel à la communauté. C’est un atout pour la dynamique associative, l’économie, mais également pour l’emploi, en se positionnant comme une expérience valorisable sur un CV.