Notre action

Avec un secteur associatif en pleine expansion, la France est riche de 15,8 millions de bénévoles qui mettent chaque jour leur temps et leurs compétences au service de la communauté. Malheureusement, cette richesse reste insuffisamment valorisée. C’est pourquoi, dans le cadre de sa mission, l’Agence pour le Volontariat et la Valorisation de l’Engagement (AVE) souhaite apporter des réponses concrètes aux aspirations de chacun, comparer les réflexions et les méthodes, mêler connaissances et pistes d’action.

Ainsi, dans le cadre de l’année européenne du bénévolat et du volontariat, l’AVE a organisé le 27 janvier dernier, sous le haut patronage de Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative, le colloque « Engagements : de l’utilité à la reconnaissance ».

Le compte rendu de cet événement correspond donc, de la manière qui nous a semblé la plus fidèle possible, aux propos que les intervenants ont tenus ainsi qu’aux réactions qu’ils ont suscitées.

Pour lire le rapport complet cliquez sur l'icone PDF ci-dessous :

Grâce à la fulgurante expansion du secteur associatif Français et au soutien de millions de bénévoles qui mettent leur temps et leurs compétences au service de la communauté, l’Agence pour la Valorisation de l’Engagement (AVE) a souhaité mettre à l’honneur l’action essentielle des nombreuses structures qui se mobilisent autour de la sauvegarde, de la restauration et de la promotion du patrimoine.

Partant du constat que l’engagement bénévole et les actions du milieu associatif demeurent insuffisamment valorisées, « l’AVE », s’est fixé pour mission d’analyser, de valoriser et de promouvoir l’engagement sous toutes ses formes en proposant des outils efficaces pour améliorer les pratiques des acteurs et favoriser la diversité associative.

Ainsi, dans le cadre de l’« Année Européenne du Bénévolat et du Volontariat », l’AVE a organisé le jeudi 1er décembre 2011, au « Palais Brongniart? » (Paris), le colloque « Bénévoles & Patrimoine » qui a permis de réunir une centaine de dirigeants associatifs, des journalistes, des bénévoles et des élus, principaux acteurs de la sauvegarde du patrimoine et tous attachés à leur territoire. Ces échanges ont ainsi permis de comprendre les difficultés rencontrées par les structures et leurs bénévoles afin d’aboutir ensemble à des propositions pour y remédier.

Pour lire le rapport complet cliquez sur l'icone PDF ci-dessous : 

Télécharger le fichier pdf

Aujourd’hui, plus de 20 millions de français ont plus de 50 ans, ce qui représente le tiers de la population et cette proportion atteindra près de 45% à l’horizon 2020. Il devient alors impératif de s’interroger sur la place et le rôle accordé à cette génération.

Ainsi, dans le cadre de l’année européenne du Bénévolat et du Volontariat, l’Agence pour le Volontariat et la Valorisation de l’Engagement (AVE), a organisé le 28 juin 2011, un colloque intitulé « Les seniors, vitamine de la vie associative ».

S’inscrivant dans un espace de débats et de réflexions pour agir sur la mise en place de nouvelles politiques concernant l’avenir des seniors et du secteur associatif, cet évènement, mis en place en partenariat avec l’Union Nationale des Relais Associatifs (UNRA) et la société « Jubilacion », sous le haut patronage de Madame Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, a permis à plus d’une dizaine d’intervenants prestigieux, de s’intéresser à la place des seniors dans la vie associative. Mettant en avant les opportunités qu’offre cette nouvelle génération de seniors dynamique, riche d’expériences et de compétences, au monde associatif mais également aux jeunes, nous souhaitons aboutir ainsi, à la mise en place d’actions concrètes afin que le dynamisme des plus de 60 ans soit mieux reconnu, valorisé et encouragé dans l’intérêt de la communauté.

Pour lire le rapport complet cliquez sur l'icone PDF ci-dessous : 

Télécharger le fichier pdf