Notre action

Valoriser le bénévolat dans le cadre de sa carrière professionnelle ? Une gageure pour les salariés qui sont pourtant de plus en plus nombreux à s’y intéresser. l’Agence pour le volontariat et la valorisation de l’engagement, qui organise le 1er décembre un colloque sur ce thème, veut sensibiliser les recruteurs.
Lire la suite...

De la figure du surintendant des Bâtiments du Roi de l’Ancien Régime à celle de Prosper Mérimée, premier inspecteur des monuments historiques en 1834, l’État français est traditionnellement le garant de la conservation du patrimoine. Face aux tendances actuelles de décentralisation et du désengagement financier de l’État, l’intérêt des acteurs associatifs et individuels pour le secteur patrimonial croît.
Lire la suite...

Le président de l’AVE était invité en direct, le samedi 13 septembre 2012 à dans le journal télévisé de Télématin présenté par Sophie Gastrin, au sujet du contrat de génération et de l’engagement des seniors.


AVE France2 par ave-engagement

Un colloque sur l’engagement des seniors auprès des associations s’est tenu récemment à Paris. Une occasion de réfléchir à la place que pourrait jouer cette génération dans le paysage de la solidarité.
Lire la suite...

Aujourd’hui, plus de 20 millions de français ont plus de 50 ans et représentent le tiers de la population. Cette proportion atteindra près de 45 % à l’horizon 2020 et il devient donc impératif de s’interroger sur la place accordée à cette génération et au rôle qu’elle peut jouer dans la solidarité nationale et l’intérêt général.
Lire la suite...

En matière de bénévolat, en quoi les mentalités et les modèles français et anglo-saxons sont-ils différents ?

Dans les pays anglo-saxons, l’engagement est naturel et culturel. Celui qui ne s’engage pas, notamment au Québec et au Canada, est plutôt mal considéré dans sa communauté. Alors qu’en France, si vous ne vous engagez pas, on ne vous dit rien, et on vous dit même parfois que c’est un peu délicat de s’engager sans être rémunéré.
Lire la suite...

L’AVE était interviewée sur Radio RCF le mardi 28 juin, à 12h45.

Un colloque pour la valorisation

Le 27 janvier 2011 l’AVE (Agence pour le Volontariat et la Valorisation de l’Engagement) a organisé le colloque « Engagements : de l’utilité à la reconnaissance ». C’est au cours de ce colloque que madame Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, a annoncé la publication prochaine d’un décret pour la valorisation de l’engagement des jeunes. Cette action portera en partie sur l’inscription au système LMD (Licence, Master, Doctorat) de modules reconnaissant l’engagement associatif, crédités par exemple par l’évaluation d’un dossier final.

Par ailleurs Mme Bougrab s’est engagée durant ce colloque à la signature de conventions avec de grandes entreprises pour sensibiliser les DRH (Direction des Ressources Humaines) sur l’engagement associatif des diplômés.

Les recruteurs méconnaitraient l’engagement associatif

En effet les campagnes de testing auprès des recruteurs ne semblent pas indiquer une réelle reconnaissance de cet engagement. D’après les dires de certains, ils recherchent « avant tout des compétences techniques » et « non une personnalité particulière ». C’est parfois même un frein à l’embauche, les recruteurs semblant inquiets de la disponibilité du candidat d’après le groupe Géode (Groupe d’évaluation des origines des discriminations à l’embauche).
Lire la suite...

Daniel Lamar, directeur général de l’AFIJ, explique dans l’édito de la revue "Potentiel" de février 2011, la nécessité de faire prendre en compte l’engagement associatif des jeunes par les recruteurs et cite notamment l’action de l’AVE en ce sens.
Lire la suite...

L’Agence pour le Volontariat et la Valorisation (AVE) s’est réjouie, dans un communiqué du 31 janvier 2011, que ses propositions de valorisation et de reconnaissance de l’engagement aient été entendues par le gouvernement. En effet, Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la jeunesse et de la vie associative, a annoncé, lors du colloque « Engagements : de l’utilité à la reconnaissance », organisé par l’AVE le 27 janvier 2011, la publication prochaine d’un décret pour la valorisation de l’engagement des jeunes.
Lire la suite...

Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de la vie associative a clôturé le colloque de l’Agence pour le volontariat et la valorisation de l’engagement sur le thème de « Engagements : de l’utilité à la reconnaissance », jeudi 27 janvier 2011 à Paris, pour valoriser l’engagement associatif des Français auprès des étudiants, des associations et des entreprises.

« Il faut que les enseignants qui se sont mis en disponibilité pour un engagement associatif à l’étranger ne perdent pas en progression dans leur carrière. Actuellement, quand ils reviennent ils ne savent pas non plus où ils seront affectés. Quand les fonctionnaires s’engagent, ils ne doivent pas être pénalisés à leur retour en France »
Lire la suite...

A priori, on serait tenté de penser que le travail des bénévoles n’a pas de prix. Il a cependant assez de valeur pour intéresser une entreprise au moment de recruter.

L ’année 2011 n’est pas une année comme une autre : c’est aussi l’année européenne du bénévolat et du volontariat.
Lire la suite...